Exclusif : "Google Bêta", la voiture révolutionnaire de Google

Coup de théatre dans le milieu automobile !

Exclusivité Abondance.com : Google serait sur le point de lancer une voiture à son nom, qu'il baptiserait la "Google Bêta" ou "Google ß" pour reprendre le sigle inscrit sur sa carrosserie. L'automobile, dont Abondance vous dévoile ci-dessous les plans en exclusivité, serait basée sur le modèle "Lancia Bêta", célèbre voiture créée en 1972 et lancée aussi bien en version "ville" que "rallye" à cette époque. Google aurait racheté à Lancia les plans de fabrication de ce modèle afin de construire lui-même ses propres véhicules. Pour la première fois sur le Web, voici les premières ébauches de cette nouvelle voiture imaginée par Google :



> Une voiture équipée de 10 caméras 3D

La future voiture de Google, dont le nom a été choisi pour correspondre à la stratégie de lancement de services en version "bêta" par le moteur de recherche, sera commercialisée dans le monde entier et promet des avancées spectaculaires sur le marché automobile. Elle sera pourvue d'un analyseur 3D révolutionnaire, sous la forme de 10 caméras incrustées dans la carrosserie (voir plans ci-contre, cliquez sur les images pour obtenir un agrandissement), qui permettront de cartographier en 360° les paysages qui l'entourent. Les données seront transférées en temps réel aux "datacenters" de Google qui exploiteront par la suite ces images sur le logiciel Google Earth.

Seul inconvénient : le moteur du véhicule étant lui aussi en version "bêta", Google ne garantit pas un fonctionnement parfait dès sa première utilisation. Certains bugs peuvent apparaître, mais Google estime que d'ici deux ou trois ans, lorsque les tests utilisateurs auront été menés à bien en taille réelle, la voiture devrait être, selon ses ingénieurs, "relativement fiable".

Bien entendu, un système de guidage GPS, développé en collaboration avec Volkswagen et basé sur le logiciel Google Earth, sera mis en place et permettra au conducteur de se guider tout en visualisant des cartes satellites rétroprojetées directement à l'intérieur du parebrise. Ces cartes se superposeront au paysage réel et permettront d'afficher des indications supplémentaires, comme des flèches montrant les directions à prendre, etc.

Le véhicule sera disponible en plusieurs versions : "berline", "4x4", "rallye" et, ce qui est logique pour un moteur de recherche, en modèle "spider"... L'usine qui fabriquera les différents exemplaires est un ancien "datacenter" du moteur de recherche, recyclé en chaîne de montage automobile (voir photo en fin d'article). L'usine elle-même n'est cependant
encore disponible qu'en version bêta...


> Une voiture... gratuite !


Autre innovation et pas des moindres, proposée par cette voiture : elle sera gratuite (oui, vous avez bien lu : elle sera offerte à toute personne la demandant, même si Google a précisé que si la demande était trop forte, les formulaires de demande pourraient éventuellement être désactivés quelques heures après l'annonce...). En revanche, la carrosserie du véhicule sera imprégnée d'une peinture spéciale qui sera capable de recevoir par Internet (embarqué, bien sûr) des données permettant de modifier en temps réel sa consistance et d'afficher sur le véhicule des publicités différentes selon l'endroit où elle circule. On peut facilement imaginer toute la puissance d'un tel dispositif commercial mobile... Les annonceurs pourront ainsi choisir de n'apparaître sur les carrosseries des Google Beta que dans certaines zones géographiques parfaitement délimitées grâce au GPS embarqué...

Autre innovation : la "Google Bêta" fonctionnera grâce à un carburant inédit et résolument novateur : le "Petrol Rank" (ou "PR"), issu du "jus de cerveau" des milliers d'ingénieurs travaillant dans les quartiers généraux du moteur de recherche. Chaque googler (employé de Google) devra donc se soumettre à une prise corticale (comparable à une prise de sang) chaque semaine, à une période appelée "Google Transe", désignant le moment où les neurones connaissent le plus d'activité dans le cerveau.
De plus, la Google Bêta disposera d'une pelle multicolore (dessinnée par Lego, jeu dont raffolent les googlers) fixée sous le siège du passager. Elle serait destinée à désembourber le véhicule en cas d'enlisement dans un bac à sable par exemple. Cette pelle multicolore recevrait le nom de "Sandbox remover", mais Google n'a pas désiré communiquer sur cet accessoire pour l'instant...


> David C. BigFish, chef de projet : "Des véhicules accessibles à tous !"

David C. BigFish, chef de projet de ce "concept-car" révolutionnaire, ne tarit pas d'éloges pour son "bébé" : « notre mission consiste à réorganiser le marché mondial de l'automobile et faire en sorte que des véhicules à faible coût soient universellement accessibles et utilisables par tous. Nous espérons que les internautes apprécieront ce nouveau produit qui reste en droite ligne de la stratégie que nous avons imaginé lors de la création de notre moteur de recherche et qui, je pense, vous semblera plus limpide avec cette nouvelle gamme de produits... C'est en tout cas un "projet phare" pour Google, ceci dit sans jeu de mots... »

En effet, grâce à cette voiture, la stratégie de Google, qui pouvait sembler floue à certains, s'éclaire tout à coup, car tous les outils proposés aujourd'hui par le moteur de recherche leader y trouvent leur utilité : les passagers pouront discuter entre eux par l'intermédiaire de Google Talk, s'envoyer des messages par Gmail, prendre des photos du paysage et les partager grâce à Picasa, effectuer des recherches sur le Web grâce aux mots clés dictés dans un microphone (grâce à un système de reconnaissance vocale, les résultats étant transmis à l'inverse par un système de synthèse vocale), rechercher des films à visionner pendant le voyage grâce à Google Video, etc. Même le logiciel "Web accelerator" a été intégré dans la boîte de vitesse... Quant à des sites comme Google Maps, Google Local ou Google Mobile, leur utilisation semble évidente...Google Desktop, pour sa part, permettra également de chercher une fonction sur le tableau de bord....

Le but initial pour Google, depuis le départ était donc de créer un véhicule et d'inonder le marché mondial avec ce produit... Cette ambition semble bien plus claire, maintenant que ce nouveau projet est dévoilé... Il suffisait d'y penser... Sergey Brin et Larry Page, les deux cofondateurs de Google, avaient bien caché leur jeu jusqu'à maintenant en soutenant mordicus que Microsoft était leur concurrent numéro un à l'avenir. En fait, il s'agissait bien de General Motors, Toyota et consorts...

Après tout, les différences entre moteurs de recherche et moteurs de voiture ne sont pas si grandes...


Une exclusivité
Un site du Réseau Abondance (english version : Search Engine Tools) :
Information : Abondance - Forums Abondance - ImiTiki - Baromètre Référencement - Boutique Abondance - Livre Référencement - Livre Google - Dico du Net
Outils : Outiref - Visiref - Keyword Search Engine - Spider Simulator - Soumission-Manuelle - Flash Moteurs - Moklic
Divers / Jeux : Googlefight - LotoFoot Googlefight - PeopleFrom - Googland - Breitling Jet Team - Maison en Provence - L'Alicate aux Champs - Grifil.com
Moteurs de recherche : Mozbot.fr - Mozbot.com - Mozbot.co.uk - Goossip - Motref - Rugby engine - Search In The Matrix - Grifil.net - Biomalin - Foot Engine - SearchWings